GDG est fière de poursuivre son implication avec Le Réchaud de Lauberivière, un local accueillant les sans-abris de Québec durant les nuits d’hiver pour qu’ils puissent y prendre un café ou un bouillon et s’y réchauffer en sécurité.

Le Réchaud bénéficie d’une subvention de la Ville de Québec pour lui permettre d’être ouvert durant les nuits où la température descend sous la barre de -1o degrés, mais l’apport financier de GDG assure l’ouverture pour toutes les autres nuits. Le local est ainsi en fonction du 1er décembre au 31 mars, de 23h à 7h.

Ça fait une très grande différence pour nous, mentionne Éric Boulay, directeur général de Lauberivière. Les gens savent qu’ils peuvent toujours venir prendre un café et se réchauffer, sans se demander quelle température il fait et si on est ouvert. Tous les gens sont les bienvenus, peu importe leur état, leur condition. Ils peuvent même entrer avec leur animal de compagnie.

Nous recevons, en moyenne, 30 à 35 usagers par nuit, avec une pointe de 15 à 20 personnes. Nous respectons toutes les normes de la santé publique. Nous avons notamment adapté notre local pour assurer la distanciation entre les gens. Nous fonctionnons aussi avec un plus petit nombre de bénévoles, qui reviennent régulièrement et pour des périodes plus longues.

GDG s’implique depuis plusieurs années avec Lauberivière, notamment en ayant financé son projet de «toit-jardin» par le passé, et en fournissant, à l’année, du soutien technique pour son réseau informatique.

À propos de Lauberivière
Situé sur la rue Saint-Paul à Québec, Lauberivière est un refuge pour personnes en situation d’itinérance ou à risque de l’être et un centre multiservice qui accompagne les personnes plus démunies vivant diverses situations : itinérance, pauvreté, alcoolisme, toxicomanie, exclusion sociale, réinsertion sur le marché du travail ou autre.

Vous souhaitez en savoir plus sur Lauberivière et soutenir Le Réchaud?
Visitez le lauberiviere.org

Pâtes saupoudrées de poudre aux haricots