Depuis 2011, Gaétan Duchesne traverse annuellement une région du Québec à la marche dans le but de faire connaître des causes qui lui sont chères et d’amasser des dons pour ces dernières. Les gens sont invités à faire un don via la Fondation GDG et Gaétan remet un montant équivalent à toutes les sommes amassées.

Jusqu’à maintenant, ce sont plus de 161 000$ qui ont été amassés et qui ont permis d’aider différentes œuvres de bienfaisance grâce à cette initiative!

5 MARCHES, 5 RÉGIONS, 5 CAUSES

Le chiffre 5 sera à l’honneur cette année! Gaétan a en effet décidé que dans le cadre du 25e anniversaire de GDG, il traverserait cet été non pas une, mais 5 régions de notre belle province sur les 8 qu’il lui reste au total, soit MontréalLavalLanaudière, l’Estrie et la Montérégie.

FAIRE UN DON

Comme par les années passées, tous les dons seront doublés par Gaétan!

Qui plus est, lors de chaque marche, le nom d’un donateur sera tiré au hasard et son don sera quant à lui multiplié par 5!!!

Faire un don

LES 5 CAUSES CHOISIES

Tous les dons seront cumulés et remis à parts égales à ces 5 organismes:

  • Le Centre multiethnique de Québec & La Paroisse orthodoxe de la Ste-Trinité pour venir en aide aux réfugiés ukrainiens et autres peuples affligés par cette horreur, ce mot que je ne nommerai pas et qui devrait être enlevé de tous les dictionnaires;
  • Le Défi 55 de Motivation Jeunesse pour aider Luc, appuyé par nos amis des Anciens du Rouge et Or Football, qui aide plusieurs jeunes à marcher dans une direction;
  • La Maison l’Éclaircie qui aide les personnes souffrant d’un trouble alimentaire, pour comprendre et vaincre ce mal sournois qui a surpris plusieurs personnes proches de moi et que j’apprécie beaucoup;
  • Fibrose kystique Canada encore là pour aider des gens proches de moi, ainsi que pour appuyer notre ami Régis qui n’arrête pas de faire des conférences en soutien à son petit-fils atteint de cette maladie;
  • La Société Alzheimer de Québec en appui à une chère amie que j’aime tant, et sa famille tout autant!

1ER DÉFI: MONTRÉAL EN MAI

Après les chevilles, les genoux, c’est le mollet droit qui m’a joué un tour dernièrement. Je vais donc commencer par la petite région de l’île de Montréal pour tester la guérison. C’est certes une petite région, mais pas la plus simple. Qui aurait cru lorsque j’ai rencontré mon 1er « bear », au 1er kilomètre, la 1re année, que de traverser les îles de Laval et de Montréal serait plus dangereux. Une chance que j’aurai les nids de poule pour me cacher si j’entends des coups de feu ! Je n’ai pas encore décidé si je vais m’habiller en orange, non pas pour aviser de ma présence — euh ! Appelons-les « des chasseurs » —, mais plus pour me déguiser en cône pour passer inaperçu.

2011 – Capitale-Nationale et Charlevoix (03)
2012 – Charlevoix (03)
2013 – Mauricie (04)
2014 – Saguenay (02)
2015 – Lac-Saint-Jean (02)
2016 – Gaspésie (11)
2017 – Charlevoix: les 5 sommets (03)

2018 – Îles-de-la-Madeleine (11)
2019 – Laurentides (15) et Outaouais (7)
2020 – Chaudière-Appalaches (12)
2021 – Bas-Saint-Laurent (01)
2022 – Montréal (06), Laval (13), Lanaudière (14),
l’Estrie (05) et la Montérégie (16)